La Fondation Robert & Mathilde Seppey

But et histoire de la Fondation - Résumé

BUT DE LA FONDATION

Cette fondation est à but non lucratif et ces membres sont tous bénévoles, les visites sont gratuites (et sur demande), son seul objectif est de faire connaître aux jeunes générations un passé pas si lointain qui est en train de disparaître. Nous vous invitons tous à venir visiter ces vestiges du passé.

MOTIVATION DES FONDATEURS

En premier lieu
En hommage et en cadeaux pour les 65 ans de mariage de Robert & Mathilde SEPPEY, un couple hors du commun.

En second lieu
Par respect pour tous nos ancêtres qui ont vécu dans un monde maintenant oublié.

En troisième lieu
Par amour et passion pour tout ce patrimoine en voie de disparition.

Et finalement
Pour conter aux générations futures la vie de leurs ancêtres.

HISTOIRE DE LA FONDATION 

Robert Seppey a réuni et collectionné durant toute sa vie un maximum d’objets du passé en sachant déjà que tout allait disparaître. Son dernier grand rêve était un jour de créer un musée, malheureusement étant devenu aveugle il ne put le réaliser. Il décida alors de faire donation de tous ces objets à sa fille Josiane en espérant qu’elle pourrait un jour faire naître son rêve.

C’est après plusieurs années que Josiane, son mari Michel et son fils Thierry eurent l’idée de créer pour les 65 ans de mariage de Robert et de sa femme Mathilde une fondation dédiée au patrimoine qui porterait leur nom afin que à l’image des ces objets ils ne soient jamais oubliés.

NOTRE AMBITION POUR LE FUTUR
Pour le futur de cette fondation de nombreux projets sont en préparations, nous vous laissons les découvrir à travers notre site, la somme de travail est considérable, il y a de quoi faire pour une vie entière.

Histoire de la Fondation - Descriptif complet

Robert Seppey voyant l’évolution du monde, de la société et du progrès est toujours parti du principe que les générations futures n’auraient aucunes notions de la vie qu’on put avoir leurs ancêtres. C’est pour cette raison que durant la majeure partie de sa vie il a amassé et collectionné le maximum d’objets anciens (outils, costumes, parchemins, photos etc.). Son dernier grand rêve était un jour de créer un musée, malheureusement étant devenu non voyant il ne put le réaliser. Il décida alors de faire donation de tous ces objets à sa fille Josiane en espérant qu’elle pourrait un jour faire naître son rêve.

C’est en 2005 après plusieurs années que Josiane Delavy – Seppey son mari Michel Delavy et leur fils Thierry Delavy eurent l’idée de créer pour les 65 ans de mariage de Robert et de sa chère épouse Mathilde Seppey née Sierro une fondation dédiée au patrimoine valaisan.

 

Cette Fondation est à but non lucratif, pour laquelle nous y consacrons des dizaines d’heures par an de manière totalement bénévole. Elle est constituée de plusieurs musées, les visites se font sur demande et sont gratuites car selon la vision de Robert & Mathilde Seppey qui est également celle de la direction actuelle, il est estimé que le patrimoine doit être accessible au plus grand nombre.

 

Depuis 2005 nous avons donc développer différents locaux pour nous retrouver avec un musée multisite. A l’heure actuel, nous avons pu créer quatre sites différents qui se trouvent notamment dans le dernier raccard et le dernier grenier existant après l’incendie de 1917 du village d’Euseigne datant respectivement de 1850 et de 1874.

Le travail de la Fondation est de répertorier les objets, d’en connaître leurs utilisations, leurs noms en français et en patois, de les restaurer, de les exposer, de les présenter et de les conserver, nous étendons également notre activité du côté de la généalogie.

 

Ces dernières années nous avons eu la grande chance de pouvoir bénéficier de quelques articles de presse, nous avons également pu participer au film de Madame Jacqueline Veuve « Un petit coin de paradis », Nous avons bénéficié également d’un reportage d’Autrefois le Valais. Nous sommes passé sur Rhône FM. En juin 2017 nous avons réalisé une manifestation sur le centenaire de l’incendie du village d’Euseigne, manifestation qui a connu un vif succès avec un nombre de visite record de plus de 650 personnes. Nous sommes également présents sur les réseaux sociaux.

 

Bien au-delà de ses musées et de ses objets, c’est toujours avec émotion que nous rapportons la vie de Robert et Mathilde Seppey.

 

En effet Mathilde Seppey étant né le 23 décembre 1920 à 23h45 dans une écurie du village d’Euseigne et Robert Seppey étant né à Kairouan le 9 mai 1920 son père étant parti pour travailler pour le gouvernement français, laissait déjà présager une vie particulière et mouvementée.

 

Robert Seppey commença à travailler à 6 ans ou il était laissé seul en montagne pour garder le bétail, puis paysan comme la majorité des gens de la région, il se retrouve par la suite mineur, à 22 ans il travaillait avec deux beaux-frères à la Grande Dixence, lorsqu’une mine non signalée explosa et tua l’un deux et blessa grièvement Robert Seppey et son autre beau-frère les laissant pour mort il finira par se remettre de ce grave accident lui laissant cependant des dégâts irréparables sur sa santé. Ne pouvant plus travailler normalement, que cela soit dans la paysannerie ou comme ouvrier, sans aide financière inexistante à cette époque il fallait bien vivre d’une façon ou d’une autre, cela l’obligea à se mettre à son compte de créer et développer avec les années différentes entreprises, dans une grande détresse il commença par une entreprise avec des mulets (voir le livre « Le Mulet Valaisan « ) des Editions Ketty et Alexandre., puis dans les coupes de bois, il créa une entreprise de charbon à Vallorbe, puis une entreprise de transport, à l’heure actuel il reste encore comme ayant été le plus grand entrepreneur implanté dans le Val d’Hérens avec plus de 150 ouvriers en saison pleine, il a participé aux coupes de bois pour préparer le barrage de l’Hongrin, activité qu’il a développé dans le Val d’Anniviers et dans le Val de Bagnes, avec ses camions il a participé aux travaux de l’autoroute entre Genève et Lausanne ainsi qu’à la construction des quais du débarcadère des Eaux-Vives à Genève.par la suite à Genève il a ouvert une armurerie avec sa collection personnel de 1000 fusils, puis à la retraite il est retourné dans son village d’Euseigne ou il reprit ses activités d’entrepreneur et construit plusieurs bâtiments, il s’est lancé dans la restauration de fourneaux en pierre ollaire, puis brocanteur, il dut se résoudre à arrêter de travailler à l’âge de 85 ans, Robert Seppey a également été conseiller communal à Hérémence en 1957/1960 puis député au grand conseil Valaisan, durant ces années de conseil il n’a pas hésité à se battre pour les femmes notamment les veuves, il a même amorcer le projet du tunnel des Pyramides d’Euseigne qui se réalisera 60 ans plus tard.

 

Quant à Mathilde Seppey qui a toujours été à ses côtés sans qui Robert n’aurait pas évolué de la même façon, elle n’est pas restée en retrait, elle commença à travailler à 8 ans, comme Robert elle débuta dans la paysannerie, puis elle travailla avec sa mère dans la confection des manteaux militaire, une fois mariée elle travailla aux côtés de son mari. A notre humble connaissance actuelle elle a été la première femme de la région à conduire les camions, puis la première femme à conduire les taxis. Elle transportait également les ouvriers pour les amener à la Grande Dixence, Arolla et Ferpècle, elle a participé aux coupes de bois de leur entreprise, elle a tenu le restaurant des Gorges du Durnant ou deux de ses enfants faisaient les visites touristiques accompagné d’une petite chèvre, à Genève elle a ouvert un magasin de tabac.

 

Nous vous laissons découvrir notre travail et nos activités au travers notre site

 

La Direction

MEMBRES ACTIFS 

Josiane  DELAVY-SEPPEY

Josiane DELAVY-SEPPEY

Présidente et membre fondatrice de 2007 à ce jour - Secrétaire-caissier 2005 à 2007

Thierry DELAVY

Thierry DELAVY

Vice-Président 2012 à ce jour et Secrétaire-Caissier

ANCIENS MEMBRES 

Michel DELAVY

Michel DELAVY

Secrétaire-Caissier 2007 à 2012

Né le 31 août 1944 – Décédé le 22 juin 2010

Il fût le charpentier de la fondation.

Robert SEPPEY

Robert SEPPEY

Président et fondateur de 2005 à 2007

 

Né le 06 juillet 1920 – Décédé le 26 avril 2013

 

 

Mathilde SEPPEY-SIERRO

Mathilde SEPPEY-SIERRO

Vice-Présidente et fondatrice de 2005 à 2007

 

Née le 23 décembre 1920  – décédée le 10 septembre 2007

 

REMERCIEMENTS

Hekatelyon Design

Hekatelyon Design

Création du site, design et visualisation 3d

Merci à l’équipe d’Hekatelyon Design pour la refonte du site de la fondation et la création des virtualisations 3d de certaines pièces de nos collections. 

Léonard Crettaz

Designer

Merci à Monsieur Léonard CRETTAZ pour la création du logo de la fondation.