Présentation


 

 

 

La Fondation Robert & Mathilde Seppey a été crée pour diverses raisons.

 

En premier lieu
en hommage et en cadeaux pour les 65 ans de mariage de Robert & Mathilde Seppey, un couple hors du commun.

 

En second lieu
par respect pour tous nos ancêtres qui ont vécut dans un monde maintenant oublié.

 

En troisième lieu
par amour et passion pour tout ce patrimoine en voie de disparition.

 

Et finalement
pour conter aux générations futures la vie de leurs ancêtres.

 

 

 

 

 

Histoire :
Robert Seppey a réuni et collectionné durant toute sa vie un maximum d’objets du passé en sachant déjà que tout allait disparaître. Son dernier grand rêve était un jour de créer un musée, malheureusement étant devenu aveugle il ne put le réaliser. Il décida alors de faire donation de tous ces objets à sa fille Josiane en espérant qu’elle pourrait un jour faire naître son rêve.

C’est après plusieurs années que Josiane, son mari Michel et son fils Thierry eurent l’idée de créer pour les 65 ans de mariage de Robert et de sa femme Mathilde une fondation dédiée au patrimoine qui porterait leur nom afin que à l’image des ces objets ils ne soient jamais oubliés.

 

 

Futur :
Pour le futur de cette fondation de nombreux projets sont en préparations, nous vous laissons les découvrir à travers notre site, la somme de travail est considérable, il y a de quoi faire pour une vie entière.

 

En résumé :
Cette fondation est à but non lucratif et ces membres sont tous bénévoles, les visites sont gratuites (et sur demande), son seul objectif est de faire connaître aux jeunes générations un passé pas si lointain qui est en train de disparaître. Nous vous invitons tous à venir visiter ces vestiges du passé.

 

 

Appel :
Si vous êtes en possession de vieux objets, costumes, photos, parchemins, documents, livres etc. et que vous ne savez pas quoi en faire, avant de les jeter vous pouvez faire une DONATION à votre nom à La Fondation. Même si ces objets on l’air sans intérêt à vos yeux n’hésitez pas à nous contacter, il vaut mieux un déplacement inutile plutôt que de perdre une partie de notre histoire.

Nous vous rappelons que chaque élément reçu est répertorié et inscrit à l’état du Valais. Ne laissez pas disparaître notre passé.

 

Nous vous remercions d’avance.